AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Mamzelle Nash Evans

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Nash Evans
Mamzelle N' Say~I should know

avatar

Nombre de messages : 21
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 29/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 19 ans
Etudes: Ecole d'Art Dramatique, Chant & Danse
Relations:

MessageSujet: Mamzelle Nash Evans   Jeu 29 Jan - 20:41

    { x x }


    { TO BEGIN


    Nom: Un nom d'une banalité sans précédent. Souvent on le perçoit comme un prénom avec ce on ne sait quoi qui fait très Anglais.
    Prénom: Un prénom qui contrairement au nom se retient facilement par son originalité. Ce n'est ni un diminutif, ni le nom d'un héros de BD américaine. C'est juste le petit bout de mot que vous pourrez hurler lorsque vous l'apercevrez au bout d'une rue. Et qui si vous avez un peu de chance, se retournera, malgré son casque et son i-pod au maximum.
    Age: La jeune fille est âgée seulement depuis quelques mois de 19 ans. Elle parait cependant bien plus grande et mature. Le regard de son père sans doute.
    Sexe: Une jeunette blondinette.
    Origines: Anglaise & Française pour vous servir.
    Nationalité: Australienne.
    Groupe: Océanie.


    { ABOUT YOUR PERSONNALITY


    Psychologie: Nash est une jeune fille qui étonne la plupart du temps, naturelle, enchanteresse, souriante, les gens l'a compare à une douce brise de printemps qui donne un peu le tournis au début, et qui épate par la suite. Pour cause, Nash a sa manière bien à elle d'apréhender le monde et les choses qui l'entoure. Petite elle était une casse-cou de première, courant dans la modeste résidence familiale quelque peu éloignée de tout et surtout du bordel de la ville, elle avait développé des capacités d'autonomie, de respect pour la nature et les êtres vivants, et un goût prononcé pour l'aventure.
    Lors du décès de sa mère, elle se fit rapidement rattrapé par la réalité d'un appartement studieux mais étouffant, d'une école réputée mais stricte et sans pitié et par des camarades aux visages d'ange mais aux comportements de petits démons. Nash et son enfance difficile l'a contrainre à devenir une jeune fille plus douce, moins rebelle et docile. Elle eut bientôt de très bons résultats et développa un calme, une patience et un goût pour l'art et les langues très impressionnant. Parfois cependant, elle cherchait à s'évader et se lançait alors dans des tripes galots sur cheval de course, à travers des plaines arides. La jeune fille fut encore plus partagée lors de son adolescence tumultueuse. Partagée entre deux comportements, deux caractères, deux Nash qui devaient malgré elles, cohéxister l'une avec l'autre dans un même corps. Une jeune fille sauvage, au caractère bien trempé, bagareuse, passionée et têtue et une autre, paisible, artiste et rêveuse. Nash était si compliquée qu'elle semblait innaccessible. Elle développa des liens très forts avec des gens mais ne souffra jamais vraiment d'une séparation. Comme si elle vivait dans un monde qui lui était propre, et que chaque personne qui entrait dans sa vie était un nomade qui finirait par quitter tôt ou tard sa vie.
    Généralement, les jeunes filles l'admirait pour son intelligence, ses manières de ne jamais parler pour ne rien dire, son côté pétillant qui pouvait se changer en une fraction de seconde en un côté maîtrisé et calme. Les garçons quand à eux étaient plus intimidés, pas non plus impressionés mais pris pour la plupart d'un malaise de dire des choses qui aurait put paraître stupide dans les grands yeux vert bleu de la jeune fille.
    Nash n'avait pas conscience de sa beauté. Elle ne se voyait pas comme une personne laide, mais pas sans défauts non plus. Pour elle, la beauté parfaite n'existait que dans l'art, qui selon elle représentait un idéal. Elle ne se vantait donc jamais et ne cherchait pas à se mettre en valeur. Nash sa définissait souvent selon les termes suivants: je suis l'eau et la glace. C'est lorsque je découle que je démontre ma puissance et mon torrent d'énergie, et c'est lorsque je me fige qu'on peut lire à travers moi les flocons qui me composent. Beaucoup avait comprit que Nash était trop compliquée, romantique et touchante, d'autres avaient perçus que dans son caractère énergique elle souhaitait être elle-même et dans son caractère plus doux elle était elle-même.
    Pour ses parents ils avaient mit au monde une jeune fille aux couleurs superbes, qui masquait entre ses pétales une clef aux multiples facettes complexes et fascinantes.
    Votre plus grand défaut: Tête en l'air, Rêveuse.
    Votre plus grande qualité: Le Dynamisme & L'optimisme. (A en juger qu'ils aillent souvent de pair.
    Ce que vous détestez le plus chez les autres: La vantardise. Rien n'agace plus, ou plutôt ne met plus hors de soi Nash lorsqu'elle entend des personnes hypocrites et égoistes parler d'elles, pour mieux rabaisser les autres.
    Ce que vous aimez le plus chez les autres: Leur part mystérieuse. Chacun pour elle est un livre avec ses intrigues, cette curiosité fait d'elle une personne très sociable.

    Film favori: Orgueil & Préjugés.
    Musique favorite: Jason Mraz - I'm Yours.
    Citation favorite: Si ce que tu as à dire n'est pas plus beau que le silence, alors ne prend pas le risque de le troubler.
    Série favorite: Friends pour son humour, Sex & The City pour son côté Glam' et décallé.
    Livre préféré: Le Rouge & le Noir de Stendhal, Les Thanataunautes de Bernard Werber, Ensemble & C'est tout d'Anna Gavalda.

    Histoire: C'était un jour comme d'autres au printemps, où il ne pleuvait ni une nuit torentielle, ni d'orage dément, ni de catastrophe sur la nationale qui aurait put mettre le couple en péril et les forcer à appeler un hélicoptère d'urgence. Ce fut un simple coup qui stoppa nette la jeune femme au milieu de la cuisine son verre de lait à la fin, levant vers son mari une bouche grande ouverte et des yeux illuminés. Lui, l'admira simblement un instant, café au bord des lèvres, journal sur les dernierères explosions de la bourse d'une main. Puis il murmura simplement du bout des lèvres:



    "Tu... Tu es quelques peu trempé ma chérie..."


    S'en suivit de longues indications que la future mère dut donner au futur paniqué qui oublia clef de voiture, manteau, portable et même ses propres chaussures lorsqu'ils dévalèrent le sentier de terre qui menait à leur vieux 4*4.
    "Tu... Tu es sur que tu es sur le point d'accoucher? Tu m'as l'air si..."
    "Lumineuse? Voyons mon amour je ne peux pas avoir peur de perdre enfin ces trois autres kilos enveloppés dans mon ventre, pour pouvoir enfin les admirer au creux de mon sein. Toute mère qui n'a pas connu les vomissements et les contractions douloureuses est heureuse de pouvoir admirer ce qu'elle porte au plus profond d'elle-même. Pour les autres également, mais c'est aussi un moyen de soulager son corps."
    "Tu n'as jamais été aussi belle je crois. Je te vois déjà mère."

    "Je le suis déjà depuis neuf mois. Mais c'est gentil de ta part, démarre un peu maintenant, histoire que je ne finisse pas simplement par accoucher dans cette boite de ferraille."

    "Oui, ferraille dont d'ailleurs tu ruines les sièges."

    Jamais Nash n'avait vu une chose aussi belle de toute sa vie. Vie qu'elle vivait pour ainsi dire depuis 6 ans seulement. Devant elle, des plaines d'herbe tendre laissait soudain place au désert aride, où le sable mélé aux rayons de soleil, vous agrippait la moindre parcelle de peau. Montée sur un pur sang arabe musclé et élancé, la gamine semblait prendre en photo le paysage stupéfiant qui l'entourait, à chaque clignement de paupière. La nature avait chez elle le pouvoir qui manquait à ses parents, celui de l'a canaliser. Lorsque son père l'emmenait dans des randonnées de plusieurs jours où elle et lui campaient autour d'un feu de vois, se baignaient dans les rivières et nommaient chaque étoile, elle était transportée par ce sentiment de liberté, de beauté parfaite et de calme apaisant. La nature n'avait pas besoin de paillettes. Au contraire de ses femmes qu'elle voyait dans les magasines de sa mère, nul besoin d'artifices pour embellir la nature. Elle demeurait imperturbable, qu'on lui plaise ou non, qu'on l'admire ou qu'on l'a détruise... Elle l'a jalousait même parfois, la nature se moquait de ce qu'on pensait d'elle, demeurer et exister lui suffisait simplement.
    Ce fut pour ainsi dire le plus grand désastre qu'elle connue lorsqu'à la suite d'une défaillance corporelle qui emporta sa mère lorsqu'elle atteint l'âge de 7 ans, le monde de Nash s'autodétruisit autour d'elle. Le ranch et le coin de paradis au fin d'une petite bourgade australienne disparut de ses yeux, de sa vie et des mains de son père pour se retrouver en possession d'un millionnaire avare et gras qui considérait le bien-être des bêtes comme le cadet de ses soucis. Un bon porte-monnaie en poche le père et sa gamine partirent pour la grande ville. Le monde auquelle assistait dorénavent Nash changea complètement, elle dut troquer ses couchers du soleil contre des lumières clignotantes des feux de la ville, ses montagnes contre des grattes-ciels tous plus haut les uns que les autres et ses chevaux contre des taxis dangeureux et impatients. Mais Nash avait son père auprès d'elle pour lui faire voir ce nouveau monde à travers un autre regard que celui d'une étrangère. Il lui expliqua comment cette fourmlière fonctionnait, qui dirigeait et qui exécutait, comment se plier au système pour mieux s'adapter avant de pouvoir à son tour proposer des changements. Mais certaines choses demeuraient incompréhensibles à la petite fille, pourquoi tant d'acitivtés inutiles? Pourquoi tant de monde empilé sur un si petit territoire? Pourquoi masquer le soleil par une tour immense? Le béton semblait l'entourer de toute part.Pour l'occuper, son père en plus d'une école l'inscrit à de multiples activités, musique pour la piano, la guitare, la batterie, la flute traversière, le sport pour le surf, le volley et la danse et enfin d'autres comme le chant et le théâtre. Nash se transformait peu à peu, troquant son caractère de petite fille sauvage pour une demoiselle polie et silencieuse.

    Jusqu'à ce qu'Elle arrive. Cette femme qu'elle dut nommer sa Belle-mère. Elle n'eut jamais le droit de l'appeler ainsi et encore moins par son prénom. Madame, c'était ainsi qu'elle devait l'a nommer. Cette femme arrogante, manipulatrice et fausse bourgeoise était l'une des meilleures traders sur la bourse mais en contre-partie affectionnait particulièrement ce qui brillait et était hors de prix. Elle vit donc en Nash une gamine mal élevée, au regard trop provocant, au teint trop pale, aux cheveux trop blond et mal coiffée. Une petite beauté naturelle, mais qui prenait trop de place. Madame décida de tout. Elle fit partir Nash dans un établissement privé et réputé pour ses cours stricts et pointilleux, lui supprima toute activité autre que les matières nobles comme le piano, la flutte, le chant, la danse classique et la peinture. Nash dut cesser de grignoter, rester propre, polie, s'adresser avec douceur, jouer et chanter pour les invités, ne pas courir, ne pas crier, ne pas chanter lorsque cela ne lui était pas demandé. Plaire, plaire et plaire. C'était le maître mot de Madame, pas de désinvolture, pas de geste ou de paroles qui ne furent pas réfléchies. Finalement ce fut à l'âge de 13 ans que Nash commit ce qui lui parut comme irréparable mais qui finalement, fit son salut. Elle rentrait sur le chemin de l'école lorsque soudain un groupe de jeunes à la capuche retroussé sur leur visage, masquant presque tout leur visage apparut au coin de la rue. Elle baissa les yeux, prit un air sérieux, et fit semblant de parler de quelque chose de futile avec son amie qui l'accompagnait. Mais elle fut la seule à prononcer le moindre mot, Naëlle tremblait de tous ses membres quelque chose de figer dans son regard. Les connaissait-elle? Ils se ruèrent alors dans leur direction et Nash lui hurla de partir, mais Naëlle plongea la main dans la poche intérieure de son manteau et en sortit un canif qu'elle pointa en direction des agresseurs. Nash n'eut put détourner le regard, la lame se pointa dans la poitrine du premier et le liquide pourpre imbiba rapidement la veste du jeune homme qui plus sous la surprise que la douleur, ouvrit de grands yeux avant de s'effondrer. Elle fit quelques mètres, vomit, puis s'évanouit.
    La suite fut des plus rapides, excédée par ses mauvaises fréquentations Madame ne mit pas longtemps à convaincre Monsieur Nash que la présence de sa fille n'apporterait que des troubles en leur nom, et que leur groupe, qui détenait une part importante du marché, pouvait voir ses contrats s'envoler. Elle conseilla un pensionnat en Alaska, très calme et mélant nature et vie militaire. Fort heureusement, sa marainne, la soeur de sa mère qui habitait la France, eut enfin des nouvelles notamment à travers les journaux de leurs aventures et proposa de recueillir la jeune fille. Nash put s'envoler ainsi vers la France avec la promesse d'obtenir des résultats scolaires excellents, sous peine de partir définitivement pour l'Alaska. Chose qu'elle teint ne serait-ce que pour énerver Madame chaque fois qu'elle se pencherait sur ses bulletins. Nash eut une adolescence des plus bienfaitrice, elle put reconstituer tout son être, sa personnalité et se replonger dans ses passions. Isabella, sa mairaine était douce et pleine d'attention, elle put refaire du théâtre, chanter comme elle voulait, danser en faisant des pirouettes et manger normalement. La jeune fille effacée sembla reprendre en couleur, et fit place au fur et à mesure à une belle jeune fille lumineuse bien que mystérieuse, rêveuse et ambitieuse bien qu'un peu solitaire.
    Elle fit quelques voyages aux Etats-Unis et prit la décision de se lancer dans deux voies qui l'a passionait les arts dramatiques pour devenir actrice ou dans le Journalisme. Mais comment trouver sa place alors que tout lui avait été retiré sauf l'argent, le luxe et l'hypocrisie? Elle entendit alors parler d'un campus qui acceptait tout le petit peuple sans exception. Nash vit ce lieu comme un nouveau point de départ...


Dernière édition par Nash Evans le Ven 30 Jan - 18:16, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lou M. Bennett
SWEET Admin'
FEELFELTFELT
avatar

Nombre de messages : 184
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 06/05/2008

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Mathématiques
Relations:
MessageSujet: Re: Mamzelle Nash Evans   Jeu 29 Jan - 20:44

Bonjour et bienvenue sur le forum ! =) Je te souhaite bonne pour ton histoire hé hé. Et oui, tu as très bien répondu à la fameuse question piège ! <3

_________________
SOON
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://burlesque.forumactif.biz
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand
avatar

Nombre de messages : 61
Age : 27
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Mamzelle Nash Evans   Ven 30 Jan - 11:06

    J'te bienvenute !!

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Nash Evans
Mamzelle N' Say~I should know

avatar

Nombre de messages : 21
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 29/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 19 ans
Etudes: Ecole d'Art Dramatique, Chant & Danse
Relations:

MessageSujet: Re: Mamzelle Nash Evans   Ven 30 Jan - 18:07


{ The other you



    Pseudo: Nash
    Age: 18 ans
    Niveau RP: J'ai commencé à RP vers l'âge de 13 ans, cela faisait un moment que je ne m'y étais pas remise mais le forum et son atmosphère m'ont un peu dépoussiré x) Je pense avoir un niveau correct et faire peu de fautes d'orthographe, après je pense que je dépend beaucoup de la personne avec laquelle j'écris.
    Comment avez-vous découvert le forum ? Sur le Top-site d'Obsession je crois x)
    Vos remarques sur le design : J'adore c'est ce qui a retenu mon intention après le titre.
    Sur le contexte : Je pense que ça manque de développement, car même si le contexte est simple (et que j'aime beaucoup^^) ça manque un peu de description par-ci par-là^^
    Je peux vous aider si vous avez la flemme xD
    Sur les postes libres : J'aime beaucoup les descriptions et j'ai hésité mais je préfère monter mes propres personnages^^
    Lequel des postes préférés-vous ? Pourquoi ? Emma Potter pour son caractère bien trempé^^
    Lequel détestez-vous le plus ? Pourquoi ? Bailhey Cain (pardon! xD) Je déteste les coureurs de jupons macho xD
    Pourquoi vous être inscrit ? Pour le style et le contexte frais et simpathique x)
    Que pensez-vous des admins ? /!\\ Question piège :p Ouah quelles bombes! *w* (j'ai bien répondu? xD)
    Si vous aviez les pleins pouvoirs, que changeriez-vous ? Ma foi je ferais en sorte de vraiment vivre ce que j'invente dans mes RPs xD
    Personne sur votre avatar ? Amber Heard ou Head xD Moi et les stars...
    Code: OK *By Noah



Mon message était trop long alors j'ai mit tout ça ici x)
AAAHH j'ai été bienvenuté^^
Merci à vous et j'ai finit!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Adonia M. Wendell

avatar

Nombre de messages : 95
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 27/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Langues
Relations:

MessageSujet: Re: Mamzelle Nash Evans   Ven 30 Jan - 18:44

Tout d'abord, bienvenue =)
J'adore ton histoire ! I love you

Tout me semble correct, alors tu es validée et tu peux poster en RP !
Vite, vite, le RP Razz

PS: c'est bien Amber Heard x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Mamzelle Nash Evans   

Revenir en haut Aller en bas
 
Mamzelle Nash Evans
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Ouverture de la boutique de Mamzelle Zonzon...
» (M) CHRIS EVANS ? you keep me hangin' on.
» (M) CHRIS EVANS ? L'amour n'a pas d'âge
» "les amis de nash" association 77 sud
» Luke Evans - Mari, époux

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: » CHOOSE ME :: » BINGO ! YOU WIN !-
Sauter vers: