AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Ven 30 Jan - 14:22

    « L’accent prosodique est l’accent habituel de la langue dans la prononciation courante »…
    Son bout de stylo tapotant sur le rebord de la table, Caïn écoutait les paroles et le monologue interminable de son professeur de littérature, la tête plongée dans son autre main, supportée par son coude. Il était à peine neuf heures du matin et il avait pourtant l’impression d’avoir déjà passé de longues heures sur les bancs inconfortables de l’amphithéâtre et à la seule idée de penser qu’il lui restait encore une bonne soixantaine de minutes à demeurer immobile, une migraine fit petit à petit son apparition. C’est un fait, en s’inscrivant pour des études de langue, il n’avait pas imaginé trente secondes le type de programme et d’emploi du temps qu’il aurait par la même occasion… et la moitié des cours qu’il devait suivre lui semblait tout bonnement inutile voir hors contexte mais bon, de quoi un pauvre petit étudiant comme lui pouvait bien se plaindre après tout ?! Il passa donc cette dernière heure à somnoler tout en essayant de rattraper de temps à autre quelques lignes de cours en jetant un coup d’œil sur les feuilles de son voisin d’à côté sans pour autant trop y attarder son attention, pressé de franchir les portes de la salle et d’avoir enfin quelques instants de répit pour vaquer à ses propres occupations.

    Il prit donc le son de la sonnerie annonçant la fin du cours comme une vraie libération et il ne lui fallut alors que quelques secondes pour rassembler ses affaires et filer hors de cet amphithéâtre soporifique. Sur son chemin en direction des casiers, il s’arrêta à plusieurs reprises pour saluer des connaissances et comme cela lui était déjà arrivé au moins cinq fois depuis son entrée à l'université, il bouscula quelqu’un en tournant à l’angle d’un couloir après avoir tenté d’éviter un flot d’étudiants qui déboulaient à la sortie d’un cours. L’impact entre Caïn et la personne qu’il avait bousculé fut tel que les livres qu’elle tenait à la main tombèrent à terre l’un après l’autre et il se pencha alors pour les ramasser tout en lui présentant des excuses.

    "Désolé, j’ai le don de rentrer dans les gens ces derniers temps, ça m’apprendra à ne pas regarder où je mets les pieds et à ne pas faire attention…"

    C’est en relevant les yeux vers la personne en question que Caïn remarqua alors qu’il s’agissait en fait de Shiri. Ca ne l’avançait pas plus que si il avait s'agit d’une inconnue car en réalité il ne savait pas grand-chose de cette fille. Il la connaissait seulement de vue et il leur était arrivé d’échanger des regards un peu particuliers au détour d’un couloir. Et tandis qu’elle s’était baissée pour reprendre ses feuilles, il lui tendit la main pour l’aider à se relever, un petit sourire au coin des lèvres.

    "Je te proposerais bien de te servir de « porte livres » jusqu’à ta salle de cours pour me faire pardonner mais j’ai tendance à les éviter quand je ne suis pas obligé de m’y rendre…"
Revenir en haut Aller en bas
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand


Nombre de messages : 61
Age : 26
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Ven 30 Jan - 16:24

    Entre son cour et les bavardages avec une camarade de classe, Shiri avait choisit sans hésitation la deuxième option. Les cours avaient commencé depuis une demi-heure maintenant, et les deux jeunes femmes en étaient arrivées à la même conclusion : Le ketchup, c’est dégelasse… Et oui ! Encore une discussion de nana ça ! Mais qui a tout de même une certaine importance lorsque l’on y réfléchit ! Les filles, c’est fait pour communiquer non ? En attendant, Shiri écoutait d’une oreille très distraite son professeur d’Histoire de l’Art déblatérer sur l’art de la civilisation Etrusque… franchement, très peu passionnant. Par chance, il s’arrêta très rapidement, en se rendant compte, sans doute, que les élèves se passeraient volontiers de ses monologues intempestifs, pour donner un devoir à appliquer de suite…

    Sautant de sa chaise, la jeune femme se précipita alors vers son petit coin à elle et se mit en œuvre rapidement, attrapant une grande toile et différent matériaux… Et le temps passa. C’était pour elle, toujours un véritable plaisir que de se plonger dans son fort intérieur, et de questionner son esprit dans cette recherche, qui était de communiquer quelque chose par la couleur, la matière, la technique… Regarder et faire naître une œuvre, par différent moyen de construction. Tant et si bien qu’elle entendit à peine la sonnerie qui annonçait la fin des cours. Dommage… elle avait pourtant prit un pli intéressant… Surtout qu’elle avait deux heures à tuer avant le cours suivant. Shiri ôta alors rapidement la chemise de protection et attacha ses cheveux, souillés de peinture à certains endroits… Au moins, ces deux heures allait lui permettre de se prendre une petite douche ! Car en passant devant un miroir, elle s’aperçut qu’elle avait également quelques tâches bleu et verte sur le visage… Mais peu importait.

    Elle attrapa alors ses affaires de cours, composer de livre, de grandes feuilles en rouleaux et de pot de peinture, et c’est charger de tout ce bazar qu’elle s’enfonça dans la jungle des étudiants dans les couloirs. Elle slaloma un instant entre tel et telle personne, avant de se diriger d’un pas ferme, penché en arrière avec le poids de toutes ses fournitures, vers le hall pour rejoindre les dortoirs.
    Mais en tournant un peu trop prêt du mur, elle se sentit percuté asser fort, et en perdant l’équilibre, lâcha toutes ses précieuses aide au travail… Relativement irritée, Shiri sentit que son impulsivité commençait déjà à lui chatouiller le nez. Mais lorsqu’elle s’aperçut que Caïn Bailhey venait de se baisser pour ramasser ce qui venait de tomber, la jeune femme se pétrifia sur place, et l’espace d’un instant, Shiri tenta de se raisonner. Il ne fallait surtout pas qu’elle rougisse ! Surtout pas ! Elle commençait à se sentir handicapée avec cette timidité excessive ! Et d’ailleurs, pourquoi rougirait-elle ou se sentirait elle gênées ? Elle ne le connaissait même pas et n’avait pas de quoi être en position inferieur… Shiri avait simplement craqué sur lui, rien de plus… et sa n’irait certainement pas plus loin. No panique ! Elle prit alors son courage à deux mains pour se baisser à son tour et ramasser ses affaires tandis qu’il s’excusait simplement…
    Mais la suite, alors qu’il lui tendait la main, commença déjà à lui colorer les pommettes en rose. Elle parvint tant bien que mal à accepter l’aide qu’il lui proposait, déviant souvent son regard pour ne pas avoir à le regarder dans les yeux. Puis elle récupéra rapidement les derniers rouleaux de feuilles, tournant de temps en temps la tête pour éviter qu’il s’appercoivent qu’elle avait de la peinture partout sur le visage. Et enfin, alors qu’elle se concentrait pour ne pas rougir comme une folle, elle lâcha en esquissant un léger sourire confus :


    « Ya pas de mal ! Je te remercie de me proposer ton aide mais je retournais jusqu’à ma chambre là… Pour y déposer tout ce bazar. Enfin…merci quand même ! »

    Mais au lieu de partir comme elle aurait du le faire, elle attendit comme une cruche… histoire de passer encore plus pour une imbécile sans aucun doute. Espérant seulement qu’il s’en irait de lui-même et n’insisterait pas… Pauvre folle…

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Sam 31 Jan - 13:10

    En se penchant pour ramasser les affaires de Shiri tombées par sa faute, Caïn remarqua l’attitude quelque peu étrange de la demoiselle. A la minute où leurs regards s’étaient croisés, on aurait pu la confondre avec une statue de marbre immobile et muette, ce qui entraîna un léger sourire chez le jeune homme habitué jusque là à converser la plupart du temps avec des pipelettes incapables de trouver le juste moment pour s’arrêter. Certes il ne la connaissait pas directement mais certaines personnes lui avaient parlé de Mademoiselle Cooper comme étant une jeune femme à la timidité maladive. Plutôt étrange car à première vue, le charisme de la jolie brune en imposait et elle semblait assez sure d’elle et pas vraiment du style à se laisser faire mais plus il examinait son visage et ses expressions en rassemblant les feuilles éparpillées sur le sol et plus il était difficile d’aller contre ce que l’on racontait sur elle. Elle avait beau tenter d’esquiver son regard en tournant la tête tandis qu’il s’excusait, Caïn aperçut immédiatement les petites taches de peinture dessinées sur l’une de ses joues qui virèrent toutes deux au rose au bout de quelques minutes lorsqu’il prit sa main pour l'aider à se remettre debout. En temps normal il se serait sûrement fait la réflexion qu’il ne fallait pas être bien malin pour aller jusqu’à se peindre le visage mais bizarrement, il trouva cela plutôt amusant et même mignon…

    Bien sûr, en grand expert qu’il était devenu dans le domaine de la séduction, entendre Shiri lui dire qu’elle avait l’intention de se rendre à sa chambre après qu’il lui ait proposé son aide ne fut pas forcément une barrière dans l’esprit de Caïn… Mais vu la façon dont elle avait tourné sa phrase, c’en était clairement une pour elle ! Quoi qu’il en soit, il s’estimait tout de même supérieur à un pauvre petit dragueur du samedi soir et il n’était pas envisageable à ce moment là de lui proposer de porter ses livres jusqu’à sa chambre, un peu de bon sens ! Mais le fait que Shiri resta planté là, en face de lui sans reprendre sa route après l’avoir remercié, intrigua légèrement le grand brun. Elle ne voulait donc pas de son aide mais apparemment elle ne semblait pas non plus pressée de s’en aller. Peut être attendait-elle qu’il lui dise quelque chose pour la retenir ou bien même qu’il insiste sur ses excuses ? Pour lui, elles avaient semblé claires et suffisantes mais enfin, l’esprit féminin restait un vrai point d’interrogation pour lui et il était possible que Shiri n’ait pas vu tout cela sous un même œil… Il prit donc les choses en main et brisa alors le petit silence qui s’était installé entre eux.

    "Mais de rien , c’est normal. Cela dit, je me sentirai quand même un peu coupable si tu n’acceptes pas d’aller boire un verre dans la journée…"

    Elle était timide ? Soit.
    Une chose est sure, ce n’était pas son cas à lui et il était bien décidé à dédommager la brunette de quelque manière que ce soit. L’invitation à boire quelque chose était peut être à des années lumières de l’originalité mais cela pouvait être un moyen relativement pratique pour espérer avoir une chance de percer le « mystère Shiri »… du moins si la jeune femme acceptait son invitation car elle lui semblait un peu imprévisible et difficile à cerner donc qui sait la réponse qu’elle allait bien pouvoir lui donner… !
Revenir en haut Aller en bas
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand


Nombre de messages : 61
Age : 26
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Dim 1 Fév - 20:59

    Dans cette situation, avoir le regard rivé sur le sol pour vérifier que l’on avait rien oublié était d’un très grand secours. Mais dans son fort intérieur, la jeune femme se maudissait avec force. Après tout, qu’est ce qu’elle avait bien pu faire pour mériter une telle timidité ? Enfin, elle savait au moins qu’elle tenait ça de son père, et avait quelqu’un à blâmer… mais en attendant, elle devait encore une fois avoir l’air d’une sombre idiote avec ses joues un peu trop coloré pour que cela semble naturel ! Surtout qu’elle sentait qu’un bon nombre de gens la regardait… à moins que se soit complètement psychologique, et elle n’en doutait pas non plus… Mais quand même, elle était visible avec tout son bazar sur les bras, ses pommettes rougissantes et son air de potiche immobile devant Caïn, le nouveau déjà très connu dans le bahut.

    De son côté, Caïn ne semblait pas déconcerté pour un sous par sa réponse, et bien loin de l’envie de partir, il lui asséna un coup de grâce particulièrement vicieux… N’avait il pas remarquer qu’elle était complètement hors sujet ? Il aurait fallut être stupide ! Alors jouait-il avec Shiri ? Peut être…
    A la proposition du jeune homme, Shiri releva la tête et osa, presque sans s’en rendre compte, braver le regard de celui-ci. Pourquoi ? Tout simplement parce qu’elle venait de repenser à une conversation qu’elle avait eu quelques jours auparavant avec son meilleur ami… « Après déjà à le connaitre avant de le juger »…En gros, cela avait été la conclusion. Shiri devait donc relativiser. Pourquoi être timide devant un type qu’elle ne connaissait même pas ! Enfin, facile à dire, mais question application, c’était moyen ! En attendant, son cerveau commençait à chauffer dure entre les pensées du type : « Magne toi tu va encore passer pour une patate ! » « Faut que j’accepte ? » « Il m’à invité, ce n’est pas de la chance ça ?? » « Mais qu’est ce que j’ai fais de mes couilles ? A non… Ce n’est pas le bon terme… ». Mais finalement, elle sentie un certain courage la submerger, comme à chaque fois qu’elle repensait à ce que lui disait Seth pour la rendre plus forte. Plus téméraire que courageuse d’ailleurs, elle affronta Caïn en silence, quelques secondes. Comme pour se mesurer à lui et dédramatiser la situation. Puis elle entre-ouvrit la bouche pour répondre, mais le son ne sortie pas immédiatement, ce qui eu pour effet d’accentuer le rose de ses joues.

    « Et bien...»

    *Aller aller bon sang ! Ce n’est quand même pas compliquer ! Tu n’à qu’a dire –Puisque c’est si gentiment proposer, et bien je ne peu pas me permettre de refuser !- ou alors simplement –Oui avec plaisir !- Oui c’est bien ça aller :*

    « Oui ! Puisque c’est si gentiment refusé, je ne peu pas me permettre de proposer du plaisir … »

    Cette fois, elle piqua un tel fart qu’elle sentie presque ses joues se désintégrer. Mais qu’est ce qui l’avait pris de sortir ça ?? Shiri venait de s’emmêler les pinceaux puissance dix ! Terriblement embarrasser, certaine de c’être prise une honte monstrueuse qu’elle n’oublierait jamais de sa vie, Shiri baissa rapidement son regard vers le sol. Il fallait absolument qu’elle parte, rapidement, et qu’elle s’enterre un bon millier d’années ! Aussi ses jambes s’activèrent à la place de sa tête et partir maladroitement en contournant Caïn, dont elle n’osait même pas constater la réaction…

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Mar 3 Fév - 20:36

    Il était donc face à elle, à l’observer en attendant sa réponse jusqu’au moment où elle prit la parole après maintes et maintes hésitations pour débiter des paroles bien loin d’être organisées et sortir une phrase complètement dénuée de sens au final. Et tandis qu’un bon nombre de personnes se trouvaient autour d’eux dans les couloirs, la réponse de Shiri entraîna bien évidemment un fort sourire chez Caïn qu’il tenta de maîtriser au maximum pour qu’il ne se termine tout simplement pas en fou rire… Et dieu sait que la situation s’y prêtait ! Et alors qu’il commençait à ouvrir la bouche pour prendre la parole à son tour, comme si de rien n'était, elle se mit à le contourner, le regard fixé en direction des petits carreaux au sol puis à partir sans prévenir ce qui poussa alors Caïn à attraper sa main pour la stopper dans sa course subite et la retenir, bien décidé à ne pas la laisser filer comme ça.

    "Et bien… je prends ça pour un oui."

    Après tout, qui n’a pas déjà bafouillé un jour dans sa vie, et si elle réagissait toujours de cette façon, au moins il ne risquait pas de s’ennuyer en sa présence … ! Cette fille sortait clairement de l’ordinaire et c’est peut être cela qui intriguait tant Caïn. La routine et les gens ennuyeux, ce n’était pas pour lui et quelque part, le fait que Shiri se dérobe à chaque fois à ses propositions représentait une sorte de challenge, un défi pour le jeune homme… celui de réussir à capter son attention suffisamment longtemps pour essayer de mieux cerner sa personnalité qui restait jusqu’à présent un mystère total pour lui ! Et puis ses petites gaffes l’amusaient…

    "T’as du temps devant toi ou bien je passe te prendre dans la soirée ?"

    Le moins que l’on puisse dire, c’est qu’il n’avait pas peur de prendre les devants ni même de faire le premier pas. Mais après tout, à quoi bon gaspiller du temps et de la salive quand on peut aller directement à l’essentiel ? Oui, c’était une des devises de Caïn tout comme « ne remets pas à plus tard ce que tu peux faire maintenant ». Peut être qu’elle allait le trouver étonnement insistant mais faire un pas en avant pour finalement en faire deux en arrière n’avait jamais été dans ses habitudes et peu importe que les choses ne se passent pas vraiment comme prévu, lorsqu’il avait quelque chose en tête, il allait jusqu’au bout, ni plus ni moins. Tout en lâchant sa main, son regard dévia légèrement vers les étudiants qui se trouvaient autour d'eux avant de revenir à nouveau sur Shiri, puis il s'adossa légèrement contre la paroi des casiers en la dévisageant.
Revenir en haut Aller en bas
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand


Nombre de messages : 61
Age : 26
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Mar 3 Fév - 21:10

    La seule solution que la jeune femme avait trouvée avait été la fuite, sa meilleure amie depuis toujours. Le regard rivé sur le sol, Shiri ne voyait pas d’autre solution à la honte monumental qu’elle venait de se prendre. Elle s’attendait maintenant, d’un moment à l’autre, à entendre Caïn éclater de rire devant tous les élèves présents… Et la jeune femme allait très vite rechercher une sortie de secours. C’était certainement la première fois de sa vie qu’elle se sentait aussi mal à l’aise. A vrai dire, elle n’avait jamais balancé une phrase aussi ridicule à un type sur qui elle craquait ! C’était un play boy, un séducteur, et inéluctablement, elle le trouvait irrésistible. Et comme toujours, elle n’arrivait à rien…

    Elle allait prendre les jambes à son cou pour filer le plus vite possible, quand elle sentit une main la retenir. Elle jeta alors un regard timide à Caïn, qui venait de l’attraper au vol afin que l’empêcher de fuir. Shiri se sentie alors quelques peu curieuse de cette réaction. Il avait un large sourire fendu sur le visage, mais aucun signe de moquerie à l’horizon. Une expression d’étonnement fit alors place à la timidité de son visage. Qui était-il après tout ? Shiri ne connaissait rien de Caïn, peut être était il complètement différent de ce qu’elle imaginait. Et il semblait lui laisser une chance. Pour quelles raisons ? Aucune idée, mais peut être qu’elles étaient légitime finalement. Qu’il n’était pas un simple coureur de jupon… à elle également, de lui laisser sa chance. La réplique de Caïn fut donc la bienvenue… effectivement, c’était oui. Et la suivante l’interpella tout de même légèrement. Il était direct, et ne la laissait même pas réfléchir ! Shiri avait l’impression d’être au pied du mur … Que dire ? Quoi faire à part rester bouche bée comme une débile ?

    Mais finalement, elle parvint à esquisser un sourire presque imperceptible. Elle pensa alors, que pour une fois dans sa vie, elle pouvait peut être faire l’effort d’être spontanée. Shiri se racla alors légèrement la gorge, comme pour se préparer à parler audiblement, malgré sa difficulté à le faire actuellement. Puis elle tenta le tout pour le tout :

    « J’ai du temps… enfin un peu… Mais asser quand même hein ! Bref ! Pourquoi pas maintenant. »

    Dans son esprit, après avoir lâchée ça, elle se disait que maintenant le plus dur était fait, et que Seth aurait été très fier d’elle. Elle s’était enfin accrochée au wagon. Et finalement, il semblait bien que Caïn ne la laisserait pas filer comme ça. Une chance, pour Shiri qui avait besoin d’être guider, quelque peu secouer au départ. Il fallait qu’elle soit mise en confiance. Cela prendrait peut être du temps, mais à vrai dire, en voyant l’avenance et le côté fonceur de Caïn, Shiri se disait qu’il pouvait très bien lui donner un coup de pouce sans forcément s’en rendre compte.

    Maintenant, c’était lui qui avait les rennes. Seulement, pour montrer sa bonne volonté, la jeune femme esquissa un sourrire un peu plus prononcé, bien qu’elle ait encore du mal à soutenir son regard plus de deux secondes… Pas facile à apprivoiser la bestiole ! Heureusement que Caïn avait de la volonté…

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}   Aujourd'hui à 21:06

Revenir en haut Aller en bas
 
Savoir métriser son gabarit n'est pas une mince affaire...{Shiri}
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» A savoir: Amsterdam, Capitale mondiale du livre 2008
» Nouveau site « Savoir revivre »
» Les bonnes adresses du net pour tout savoir sur les couches lavables!
» Application iphone "Savoir inutile"
» Beurre ou margarine !! bon à savoir

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: » CORBEILLE-
Sauter vers: