AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | 
 

 Lunch Time [PV Shiri]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité



MessageSujet: Lunch Time [PV Shiri]   Lun 2 Fév - 23:21

Il était environ 15 heures lorsque Mathis sortit de son
cour d’histoire de la musique. Il avait écouté pendant près de 2 heures la vieille Mme Stingle réciter la biographie Chopin au mot près, à croire que cette femme n’avait rien d’autre à faire de sa vie que d’apprendre par cœur les déboires du célèbre pianiste. La première était passée à peu près tranquillement mais la deuxième avait été un vrai calvaire. Et même les remarques moqueuses du clown de la salle n’avaient pas réussi à clouer le bec à la vieille dame qui avait continué de piailler malgré le chahut qui régnait
dans la classe. Peut-être fallait-il sérieusement qu’elle pense à faire changer son sonotone ?

Toujours était-il qu’il était 15 heures et que le jeune
hongrois n’avait encore rien avalé de la journée. S’étant levé en retard le matin, il avait du remplacer le temps initialement destiné à son petit déjeuner par la douche express qu’il avait à peine eu le temps de prendre. Mathis se dirigea donc vers la cafétéria, le KAFKAF, ce n’était certes pas son endroit préféré mais au moins les gens y servaient de la nourriture. Alors, entre supporter les blagues douteuses des footballeurs et mourir de faim, le jeune
homme avait vite fait son choix. Arrivant ainsi devant les portes de la cafétéria il fut étonné de voir que pour une fois, la salle n’était pas bondée.
A vrai dire, Mathis n’avait jamais vraiment apprécié tous les endroits dits « branchés », aimant plutôt le calme il préférait se retrouver seul plutôt qu’entouré d’une foule de gens plus inintéressants les un que les autres.

Il entra donc dans la cafétéria et se dirigea vers les comptoirs afin de commander un sandwich aux crudités ainsi qu’une boisson
gazeuse. Sa commande ne mit pas longtemps à arriver, il la prit et alla s’installer près des baies vitrées afin de profiter du soleil. S’asseyant à l’une des tables il renversa sa tête en arrière afin de l’exposer entièrement au soleil, il étira ensuite ses membres avant de finalement revenir à une position normale et ouvrir le papier plastique qui enveloppait son précieux repas. Il croqua avec entrain dans son sandwich et sembla apprécier le goût que celui-ci avait.

* Note à moi-même, féliciter le cuisiner qui a préparé
les sandwichs… même si je doute qu’ils aient été préparés ici… *

Continuant son repas, il se permit de détailler un à un
les élèves du campus qui passaient devant lui. Il vit un groupe de filles, chacune semblait si insouciante et surtout si naïve, elles lui renvoyaient l’image de personnes qui n’avaient jamais rien connu de la vie, qui n’avaient connu ni galères ni réelles expériences. Elles semblaient toutes si superficielles, ça en était presque écœurant. Mathis songea un instant à tout ce qu’il avait
traversé avant d’arriver ici, les repas qu’il avait vécu avec sa famille nombreuse, toutes ces galères dont il était sorti grandi. Il n’était peut-être pas fait pour être ici, les gens lui semblaient presque sans intérêt enfin, pas tous. Jusqu’à présent, il n’avait vu qu’une seule personne qui ait attisé son intérêt, une fille. Elle était belle certes, magnifique même, mais ce n’était pas uniquement ce fait qui l’attirait dans sa personne, cette attraction était assez étrange et le petit jeu qu’ils avaient commencé l’était encore plus.
Revenir en haut Aller en bas
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand


Nombre de messages : 61
Age : 26
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Lun 2 Fév - 23:46

    C’est après un très…très long court sur les théories modernes de l'art par un professeur particulièrement insupportable, pervers et qui passait son temps à s’écouter parler que Shiri fut très heureuse d’enfin sortir de cette salle maudite. C’était encore pire que de traverser une forêt en flamme sur une unique jambe attachée à un boulet et avec une meute de loup et deux percepteurs d’impôt à ses trousses… et encore, elle était raisonnable. C’est donc avec une joie non dissimuler qu’elle entendit la sonnerie de la libération. Il n’était pas tard, mais maintenant, elle allait avoir un peu de temps à tuer avec ses camarades de classe. Car les trois prochaines heures prochaines étaient normalement destinées à un atelier, et pas de prof en vue, vive la liberté jusqu’au lendemain ! Elle prit alors le chemin de la cafétéria avec quelques filles de sa classe. Un petit encas ne serait pas de trop pour se remonter le moral !

    Et une fois au KAFKAF, elle alla directement demander un soda. Mais c’était sans compter sur ses yeux qui dérivèrent directement sur un muffin myrtille, le dernier, et malheureusement, une variété très demander par les élèves du bahut. Elle se décala alors discrètement, pour cacher le fameux Muffin jusqu’au moment où elle pu le prendre sans faire de manière… Victorieuse, elle observa un étudiant à côté d’elle qui fixait étroitement son gâteau. Et dès qu’elle eut son soda, Shiri lui jeta un regard fier avant de vite tourner les talons et de filer vers la table de ses copines de classe. Shiri était d’excellente humeur aujourd’hui, puisqu’elle n’avait ni fait preuve de son impulsivité, ni de sa grande timidité, aussi légendaire soit elle. Une journée calme en émotion donc, où elle n’avait pas eu à s’énerver contre elle-même. Shiri espérait d’ailleurs continuer sur cette voix là, relativement fière d’elle pour une fois.

    La jeune femme traversait donc le KAFKAF quand elle aperçut un grand ténébreux assit près d’une baie vitrée. Et en plissant légèrement le regard, elle reconnut sans peine Mathis… Elle se stoppa alors net. Il fallait dire qu’elle se forçait à ne pas rougir… même si il était presque le seul type sur la planète à ne pas la mettre mal à l’aise… non pas qu’il ne lui semblait pas attirant, au contraire ! Shiri était tout simplement incapable d’expliquer sa détente en sa présence. Et un jeu un peu particulier c’était installer entre eux, oscillant entre complicité et esprit de compétition…
    Elle fit alors un petit signe à ses camarades, leur signalant qu’elle allait vite revenir. Et se dirigea directement vers la table du Hongrois. Lentement, certes, histoire d’habituer ses esprits à ce qui allait suivre et qu’elle puisse éviter de rougir dans la seconde. Déjà, Shiri arrivait à lui parler sans peine, ce qui était, en soit, un exploit non négligeable !

    Elle posa alors son muffin sur la table et s’installa en silence en face de lui, lui adressant un sourire distrait mais bien présent. Parfois elle se demandait comment elle pouvait être contente de se retrouver en présence de ce type, qu’elle ne connaissait presque pas. Mais elle n’avait qu’à constater qu’elle ne forçait pas son sourire pour s’apercevoir qu’elle l’appréciait vraiment. En attendant, comme à chaque fois, elle ne prononça aucun mot. C’était comme un rituel. Mais cette fois, elle décida de le briser un peu en son sens :

    « Alors, c’est à cette heure ci que l’on mange ? »

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Mar 3 Fév - 18:58

A l’entente de la voix féminine qui s’adressait à lui, le regard brun du jeune homme se leva et vint se poser sur la personne qui s’était assise en face de lui. Reconnaissant Shiri, il ne put s’empêcher d’esquisser un faible sourire en coin. La jeune femme avait le don d’amener en lui des émotions qu’il se pensait jusqu’alors incapable d’exprimer. Car on ne pouvait pas vraiment dire que Mathis était quelqu’un de joyeux ou encore de boute-en-train. Il était calme et ne s’autorisait pas à sourire réellement souvent, a vrai dire, Shiri était l’une des rares personnes qui arrivaient à dérider le visage du brun.

La fixant l’espace d’un instant, il la trouva encore une fois resplendissante, les rayons du soleil filtrant à travers la baie vitrée donnaient des reflets presque roux à sa chevelure et ses yeux bruns paraissaient encore plus pétillants qu’ils ne l’étaient déjà. Arrêtant son observation, le jeune hongrois planta son regard sombre dans celui de la jeune femme et répondit ;

« Je n’ai pas eu de pause entre midi et deux… puis, il me semble bien que tu es toi-même en train de manger un bout nan ? »

Le jeune homme montra le muffin de Shiri du regard et croqua un morceau de son propre sandwich. Mathis n’était pas réellement quelqu’un de loquace, il préférait écouter ou plutôt, il n’aimait pas vraiment gaspiller sa salive inutilement, ce qu’il était malheureusement obligé de faire bien souvent. Mais, étrangement, le fait d’échanger des paroles complètement futiles avec Shiri Cooper ne semblait pas le déranger, et au contraire, il aimait être en sa compagnie, que ce soit pour simplement parler de la météo ou encore se lancer des défis plus invraisemblables les uns que les autres.

En songeant à leur petit jeu de « cap ou pas cap », le visage du hongrois se fendit en un large sourire malicieux. Cela faisait un petit moment qu’ils ne s’étaient pas lancé un défi digne de ce nom et en la présence de la jeune femme à sa table, Mathis vit alors l’opportunité de se lancer dans un nouveau défi. Il leva la tête vers l’étudiante en Arts et la fixa l’espace de quelques secondes, essayant d’imaginer quel pourrait être le prochain défi qu’il pourrait lui donner. Sortant de ses rêveries, il se redressa sur sa chaise afin de mieux s’y adosser et soupira.

« Alors, as-tu pensé à notre petit jeu Shiri ? »

Il marqua une pause avant de continuer;

« Ça fait déjà un moment que l’on a pas joué, pas vrai ? J’imagine que tu dois sûrement déjà avoir pensé à quelque chose pour moi… »

Mathis jeta un regard de défi à la jeune étudiante assise en face de lui puis accompagna celui-ci d’un léger sourire en coin. Il aimait la provoquer c’était certain et il ne savait pas encore bien si la belle répondrait à sa provocation de manière joueuse ou si elle s’énerverait tout simplement devant le manque de tact du jeune homme. Le hongrois allait droit au but et ce n’était pas forcément un trait de caractère qui plaisait à tout le monde…
Revenir en haut Aller en bas
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand


Nombre de messages : 61
Age : 26
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Mar 3 Fév - 20:27

    Shiri fut plutôt contente de voir la réaction de Mathis qu’en elle lui adressa la parole. Il fallait dire que lorsqu’elle l’apercevait dans les couloirs, elle ne le voyait jamais sourire. C’était peut être d’ailleurs quelque chose qu’elle appréciait chez lui : le voir se dérider en sa présence. Plutôt flatteur ! Et maintenant qu’elle apercevait un sourire au coin des lèvres de Mathis, Shiri ne pu s’empêcher d’en faire autant. C’était un type particulier, il fallait bien le dire, et Shiri avait su remarquer qu’il était relativement étrange, et ne fessait jamais les choses comme les autres. Un type qu’elle aimait bien tenter de décrypter, et qu’elle faisait en se disant qu’il avait l’air aussi compliqué qu’elle. Chose rare d’ailleurs, mais qui la rassurait beaucoup.
    Et la conversation s’engagea d’elle-même lorsqu’il répondit à son interrogation. Il n’avait pas tord, aussi répondit elle sans y réfléchir auparavant :

    « Certes… Mais pour ma défense, je dirais que toi c’est de l’alimentation, moi de la gourmandise ! Ce qui fait une différence énorme. »

    Puis elle suivit le pli de Mathis et entama également son muffin. Shiri était plutôt contente de passer un peu de temps, comme ça, sans rien faire de précis avec Mathis He’Zoverj. A vrai dire, elle n’avait même pas besoin de parler, ou de chercher une conversation qui les intéresseraient tout les deux… pour éviter d’être gêné. Ils n’étaient jamais gêné, et c’était pour Shiri, une détente improbable lorsqu’on la connaissait, et que l’on avait conscience que croiser un garçon lui était souvent difficile. Qu’est ce que Mathis avait de plus ? De moins ? Aucune idée. Mais il était particulier, et Shiri savait l’apprécier. Alors elle resta calme, sans prise de tête, et tourna sa tête vers la baie vitrée pour observer un peu l’extérieur de l’établissement.
    Shiri venait d’attraper la paille de sa boisson entre ses lèvres quand Mathis reprit la parole. Elle tourna alors son regard vert en l’écoutant. Leur jeu ? Bien sur qu’elle y pensait, elle y pensait même 20 fois par jour. Et quand ils se jetaient des défis, Shiri semblait prête à tout pour lui prouver qu’elle était de taille. Une relation étrange ? Oui, elle se l’était dit plusieurs fois, mais ne cherchait absolument pas à changer la donne. Elle l’écouta alors ajouter qu’il s’interrogeait sur ce qu’elle lui réservait, et cela lui arracha un sourire amusé. Elle aperçut sans mal cette lueur de défi qui animait les grands yeux noirs de Mathis à cet instant, un regard qu’elle finissait par très bien connaitre maintenant ! Elle répondit alors par un air malicieux, creusant la fossette de sa joue :

    « A vrai dire, je me tâte pas mal… J’ai pensée plusieurs fois à t’envoyer en cour avec un tutu mais je n’aurais pas le plaisir de te voir d’un bout à l’autre. Autrement je me suis dis que te faire jouer de la trompette dans la grande médiathèque aurait été exquis… autre propositions tordu à venir. Mais puisque nous sommes là, je pense profiter de ta présence. »

    En gros : J’vais t’en balancer très vite. Pourquoi se priver après tout, de plus, c’était lui qui venait de la relancer ? Shiri reprit alors sa boisson en observant les environs. Que serait il amusant de voir dans cette cafétéria ? Mais d’abord, pour être courtoise, elle avait l’intention de laisser une petite chance à son partenaire de jeu :

    « Sotf ou hard pour débuter ? »

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Mar 3 Fév - 22:12

Écoutant attentivement parler la jeune femme, Mathis grimaça imperceptiblement à la pensée qu'il pourrait être amené à défiler en tutu rose devant la quasi-totalité des étudiants d'Avalon. Puis l'image de lui jouant de la trompette vint l'assaillir et il là il grimaça franchement, cela serait une vraie cacophonie, il avait beau être très doué lorsqu'il s'agissait de musique, mais les instruments à vents tels que la trompette ne faisait vraiment pas partie de ses compétences. Il se souvenait même qu'un ami lui
avait fait essayé le dit instrument étant plus jeune, et qu'il n'en avait rien résulté de bon. Et dieu savait à quel point Mathis détestait massacrer la musique.
Secouant légèrement la tête afin de chasser ces pensées de sa tête, il reporta son attention sur la jolie brune assise en face de lui et finit par lâcher;

"De mon côté j'avais plutôt imaginé te voir jouer les pompom girls avec toutes les groupies au prochain match de football, avec la chorégraphie que j'aurais choisie bien entendu. Ou tu aurais également pu séduire le bibliothécaire et me ramener ce stylo qui lui est si précieux..."

Mathis afficha un air songeur puis, au bout de quelques secondes, ajouta;

"J'ai toujours voulu savoir ce que ce stylo avait de spécial..."

Sortant de ses rêveries, Mathis remarqua l'air empli de malice qu'affichait Shiri. Et le sourire discret qui était apparu sur ses lèvres en apercevant le visage malicieux de la jeune femme eut tôt fait de s'élargir franchement lorsqu'il entendit la question de l'étudiante en Arts. A vrai dire, le fait qu'elle lui demande de faire un choix entre un défi soft ou hard l'encourageait d'autant plus à choisir la manière forte, il n'allait sûrement pas accepter la "fleur" de la jeune femme et se comporter en petit joueur. Non. Il aimait les défis et comptait bien remporter tous ceux que la belle imaginerait pour lui.

"Je crois que tu commences à me connaître... Je n'accepte jamais les faveurs de l'adversaire alors je prendrais le défi que tu appelles "hard"... Quoiqu'il puisse être."

Un air de défi vint s'imprimer sur le visage du jeune étudiant en musique et il s'autorisa un sourire provocateur. En général, chacun savait se tenir et être plus ou moins raisonnable lorsqu’il s’agissait de choisir un défi mais parfois, la lueur de défi qui dansait dans le regard de la jeune femme rendait les choses vraiment compliquées pour Mathis. Comment bien se comporter lorsqu’elle le regardait comme ça ?

L’étudiant hongrois observait l’étudiante avec impatience, ne pouvant attendre de voir ce qui l’attendait et ne pouvant s’empêcher de faire marcher son cerveau à plein régime afin de trouver le défi qu’il lui lancerait. Sans le vouloir, son regard s’attarda sur la bouche de la jeune femme, amusé, il sourit avant de baisser la tête.

* Faut vraiment que j’arrête le café, c’est pas bon pour
moi… *

Il releva finalement la tête en espérant que Shiri n’ait pas capté son geste et la fixa du regard, se demandant toujours ce qui allait
lui tomber dessus.
Revenir en haut Aller en bas
Shiri M. Cooper
Heads.or.Tails| I'm in the quicksand


Nombre de messages : 61
Age : 26
<center><b>Identity card</b>< :
Date d'inscription : 28/01/2009

| STUDENT ID |
Age: 20 ans
Etudes: Beaux Arts
Relations:

MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Mar 3 Fév - 23:10

    En pleine réflexion, la jeune femme fixait certain point dans la salle, le regard parfois dans le vague. Son cerveau s’était activé de manière à ce qu’elle puisse trouver des idées drôles et désopilantes. Et comme il n’y avait pas non plus trop de monde dans la cafét’, elle pouvait peut être ce permettre pas mal de chose ! Elle souriait doucement, s’imaginant un à un quelques scénario qu’elle trouverait asser marrante pour les lui rendre en défi. Mais elle l’écouta ensuite avec grande attention alors qu’il lui exprimait ses idées à lui. Elle en resta d’abord bouche bée avant de rire en s’imaginant danser devant le bahut tout entier. C’était une chose dont elle n’en ressortirait certainement pas vivante ! Ou du moins, juste asser pour lui balancer quelque chose de bien pire va !

    Et quand il lui parla du stylo du bibliothécaire, elle se souvint effectivement que celui-ci semblait y tenir comme à la prunelle de ses yeux. Quand à le séduire, la chose aurait certainement été plus que compliquer… Et la jeune femme aurait certainement opté pour un vol sans scrupule ni délicatesse ! En attendant, la question n’était pas là, et c’était à elle de trouver quelque chose… Surtout que Mathis avait opté pour la partie Hard de ce qu’elle pouvait imaginer. Aussi lui répondit elle avait un air malicieux et une cruauté feinte :

    « Bien bien bien… dans ce cas, pas de scrupule… Je serais sans pitié… Prépare-toi à mordre la poussière !»

    Encore fallait elle qu’elle arrive à l’être, sans pitié ! Shiri plongea alors dans un semi-silence, ne lâchant pas une seconde le Hongrois du regard, comme si le regarder apporterait une idée lumineuse à la jeune femme. Danser sur les tables ? Pas asser drôle… Montrer ses fesses… non, trop gamin, pas asser travaillé. Il y avait pourtant des milliers de choses à lui balancer non ? Alors quelque chose d’un peu plus élaboré serait bien plus amusant à contempler. A cet instant, Shiri cru remarquer que le regard de Mathis avait quelque peu dérivé sur ses lèvres. Mais elle ne s’y attarda pas une seconde, pensant qu’elle délirait, qu’il n’y avait donc aucune importance à ce qu’elle avait cru constater. Mais au fond, elle aurait peut être bien aimé que cela soit vrai, même si ça ne disait pas non plus grand-chose… Néanmoins, elle ne s’égara pas, et eu bientôt un sourrire évocateur qui annonçait l’idée plaisante de ce qu’elle lui donnerait à faire.
    Et puisqu’elle n’avait pas envie de prendre la peine d’écrire le défi cette fois-ci, elle se pencha sur la table, vers Mathis, comme si elle allait lui dévoiler un secret. Et murmura en désignant une étudiante un peu plus loin :

    « Tu voit cette fille là bas ? Celle qui est avec ses copines, la brune, qui tien un foulard dans les mains… »

    Elle laissa alors quelques secondes à Mathis pour qu’il puisse repérer la fille qu’elle lui montrait. Puis elle repartie en arrière pour coller son dos au dossier de sa chaise, reprit de son muffin, puis fixa Mathis de son regard amusé :

    « J’aimerais voir une scène de ménage, un couple qui se déchire… enfin, je veux que tu l’accuse de t’avoir trompé, une jolie petite engueulade venant de ta part. Et pour rigoler un peu plus, j’aimerais que tu raconte un truc, n’importe quoi… à sa copine. Et pourquoi pas en Hongrois ? Alors... Cap ou pas Cap ?»

    Bon ok, c’était mi-hard, mi-soft… Mais pour commencer le jeu, c’était déjà pas mal. Et Shiri mourait d’envie de voir la réaction des filles de la tablé.

_________________
_/!\_
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Ven 13 Fév - 2:20

[HS : Désolé pour le retard, j’ai eu quelques bugs d’ordi
ces temps-ci =S]

Le jeune hongrois sembla considérer la requête de l’étudiante en arts pendant quelques secondes avant que, finalement, son visage ne se fende en un large sourire.

« J’accepte le défi. Après tout, ça fait un moment que je n’ai pas parlé ma langue maternelle et puis surtout, les scènes de ménage me manquent tellement ! »

Il avait dit ces derniers mots avec une pointe d’ironie non dissimulée, en effet, Mathis étant plutôt quelqu’un de calme et pas forcément du genre à s’engueuler inutilement avec sa copine, il n’avait jamais été friand de ce genre de situation et surtout lorsque la copine en question lui faisait une scène devant témoins. A ce niveau-là, il préférait passer inaperçu et la requête de la jeune femme était donc, de ce fait, un défi particulier à relever pour Mathis.

Il resta quelques secondes assis à la table, fixant le groupe de jeunes filles qui avançaient tel un troupeau de moutons bien élevés.
Son regard dériva finalement vers l’étudiante à qui il devait jouer le rôle du petit ami trompé, elle était brune, de taille moyenne et ne cessait de faire tourner un foulard entre ses doigts, peut-être une victime de stress ?

La jeune femme en question était assez banale en somme, un visage ni gracieux ni laid, des cheveux lui arrivant aux épaules, ni soyeux ni secs comme la paille, une fille banale comme l’on pouvait en rencontrer à chaque coin de rue. En songeant à cela, le regard sombre du musicien vint se poser sur Shiri qui, selon lui, représentait tout l’opposé de la banalité. Ce n’était pas une fille que l’on pouvait confondre, elle n’était pas une de celle dont on
pouvait oublier le nom. Elle était spéciale, tout en elle semblait différent de ce que l’on pouvait trouver chez les autres filles, et c’était sûrement ce qui la rendait si attirante aux yeux du violoniste.

Finalement, il chassa ses pensées troublantes dans un coin de son esprit et se re-concentra sur sa proie, la fille au foulard. Pensant qu’il était prêt pour ce défi, il se leva et commença à se diriger vers la jeune fille en question, non sans lancer un clin d’œil à Shiri en partant. Il n’eut à faire que quelques pas avant de se retrouver en face de l’étudiante. Celle-ci fronça légèrement les sourcils, se demandant sûrement ce qu’un parfait inconnu lui voulait et pourquoi il venait se planter devant elle comme cela.
Sans lui laisser le temps d’exprimer sa pensée, Mathis enchaîna brusquement, adoptant le masque de l’amant trahi.

« Pourquoi ?!! Pourquoi tu m’as fait ça à moi ?!
Dis-le moi ! »

Il marqua une pause mais, juste avant que la jeune femme
ne puisse émette le moindre son, il continua ;

« Non, tu as raison, je ne préfère pas le savoir !
Je ne veux pas savoir pourquoi tu m’as trompé avec ce footballeur ! »

Accolant une main à son front et renversant légèrement la
tête en arrière, il semblait presque théâtral.

« Tu était tout pour moi. Je… Je me sens tellement
trahi, tellement humilié ! Je comptais te présenter à mes parents, je comptais même les faire venir de Hongrie pour toi ! Et toi tu me trompes avec un footballeur ?! Je ne peux pas supporter ça, non… »
La jeune femme, les yeux écarquillés, semblait trop abasourdie pour prononcer un mot mais elle arriva tout de même à articuler tant bien que mal ;

« Mais… Je… »

Une nouvelle fois, Mathis la coupa, allant même jusqu’à poser le bout de ses doigts sur les lèvres de la jeune femme.

« Non, je ne veux pas entendre tes explications, je
ne pourrais jamais te pardonner, pas après ça ! »

Sur ces mots, Mathis se tourna soudain vers l’une des
filles du groupe. Filles qui n’avaient pas bronché depuis l’arrivée du jeune homme. Il prit soudainement la main de la jeune fille entre ses longs doigts et commença à baragouiner quelques mots en hongrois. L’air théâtral, il lâcha finalement la main de la fille et laissa échapper un long soupir plaintif avant de tourner les talons et de se mettre en marche jusqu’à la table où se trouvait toujours Shiri.

Les filles du groupe derrière n’avait, quant à elles, toujours pas prononcé un mot, toujours sous le choc de la scène qui venait de se dérouler devant leurs yeux, elles se contentaient de regarder le hongrois retourner à sa table, le pas tranquille.

Arrivé devant sa chaise, Mathis ne put s’empêcher de laisser apparaître un air triomphant sur son visage pâle. Il s’installa sur son siège et lança un regard à la brune.

« Alors, on est contente de ma prestation ? Assez… théâtral pour toi ? »

Un léger sourire en coin se dessina sur le visage du
hongrois avant qu’il ne précise ;

« Au fait, si tu veux savoir ce que j’ai dit en hongrois, ça ne voulait pas dire grand-chose en fait, c’est juste quelques passages d’une pièce de théâtre que j’ai collé ensembles… »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Lunch Time [PV Shiri]   Aujourd'hui à 21:03

Revenir en haut Aller en bas
 
Lunch Time [PV Shiri]
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quite cute: ral quite cute, play time & candy yum yum
» SWAP Apéro Time
» (?) i hold the time to keep you off my mind.
» ? every time you touch me i just melt away.
» M482 VISÉ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
 ::  :: » CORBEILLE-
Sauter vers: